Le nom « Fidji » invite au voyage ! Ce sont des îles tropicales chaudes et généreuses, où la nature féconde répond à une mer indomptable. Fidji, c’est 333 îles enrobées de forêt, de mangroves, de plages de sable blanc, d’îlots coralliens ou volcaniques, sur fond d’eaux turquoise.

Après deux semaines de découverte, je vous partage mon TOP 10 des îles Fidji :

1 : LE KAVA ! A BOIRE CUL SEC !

Boisson traditionnelle (préparée à partir de poudre de la plante nommée Piper methysticum) il faut la boire en se pinçant les lèvres, car le goût est comparable au SMECTA avec des propriétés hallucinogène (si on en abuse)… Fait vérifié par les garçons qui, dès la première soirée, ont abusé de ce met ! XD. Personnellement, j’ai arrêté au bout de 2 coupes de kava… Cela a suffit à rendre ma langue pâteuse et insensible (comme chez le dentiste avec l’anesthésie locale ! LOL). Expérience à tenter toutefois !

Photo de Royal Davui Island Resort Fiji

2 : LES LOCAUX !

L’accueil des Fidjiens est aussi incroyable de gentillesse que le cannibalisme de leurs ancêtres était atroce… On en rit, aujourd’hui, en achetant en souvenir une jolie «fourchette de cannibale» taillée dans le bois de rose, heureusement l’ambiance a bien changé depuis ce temps là !

Les locaux sont très souriants et vraiment accessibles. Ici on vit au « FIJI TIME », rien ne presse, tout finit par arriver… Y compris les bus quand on est patient ! LOL.

Des «BULA» de bienvenue retentissent de toutes parts et tous les soirs on retrouve les locaux au bord de la mer, avec une guitare et un Kava pour passer un bon moment.

Sur les îles on y trouve des maisons aux toits de palmes qui forment des villages écrasés de soleil aux rues encombrées de chiens jaunes et de plantations de canne à sucre. Ici les traditions sont préservées et chaque touriste qui arrive, doit rencontrer le chef du village pour visiter les environs en toute quiétude. Si le cœur des îles est mélanésien, leur pourtour est, lui, largement indien, peuplé de ces ouvriers agricoles venus trimer dans les plantations à l’époque coloniale anglaise. Les îles Fidji sont un sacré cocktail naturel et culturel.

3 : LA NOURRITURE !

Les îles fournissent une abondance de produits frais. Tels que : Mangues, papayes, bananes, ananas, la cassave (dont on tire le tapioca), des vudi (bananes plantains), de l’igname, de la patate douce (kumala)… Et n’oublions pas bien sûr le fruit de l’arbre à pain (uto), (rappelant un peu la patate), ni le roi taro (dalo) qui un tubercule omniprésent dans le Pacifique, dont on mange aussi les feuilles cuites qui sont appelées rourou (celles-ci rappelant les épinards).  

Evidement on retrouve la crème ou le lait de coco (lolo). Ils parfument chaque plat, ou presque, notamment les ragoûts et curries avec du poisson, fruits de mer, poulet ou autres. Ils mitonnent avec oignons et tomates, ou nagent dans le miti (une sauce aux oignons, jus de citron et piments).

Côté poissons, le choix est vaste. Thon, espadon et mahimahi frais sont tous trois excellents, mais les espèces de récif ne sont pas à dédaigner non plus. Le mérou est très bon, le poisson-perroquet pas mal non plus… Beaucoup de poissons sont excellent grillés. Certains finissent aussi en soupes. Bref, la nourriture est juste excellente !

4 : LE SURF ET LA PLONGEE !

N’hésitez pas à surfer à Cloudbreak : un des spots les plus fameux dans le monde du surf ! Personnellement, j’ai testé la SWIMMING POOLS près de Mana Island et après avoir mangé plusieurs vagues et failli mourir… J’ai laissé Dan surfer à Cloudbreak en solo ! XD.

Les îles Fidji regorgent de beautés sous marine ! J’ai réalisé plusieurs plongées en tuba/palme (ça suffit amplement pour titiller la faune aquatique : poissons de toutes les couleurs, raies Manta et tortues). Les coraux sont très beaux et faciles à trouver ! Un délice !

5 : MANA ISLAND POUR CHILLER ET DANSER!

Impossible de séjourner sur les îles sans participer à un lovo (un dîner traditionnel de fête), et assister au Fijian Meke  (une cérémonie de danses et de chants) représentation vivante de traditions authentiques. Sur Mana Island on a même appris une des chorégraphies ! Top ! Sinon ben tu profites du soleil, farniente, et tu fais ton anneau en noix de coco !

6 : UN TREK A WAYA ISLAND et NAGER AVEC LES REQUINS !

Un de mes moments préférés : un petit trek d’une heure pour gravir le sommet de l’île et admirer le coucher de soleil sur les montagnes ! Comptez 20$ FJD par personne (pour payer le guide local et escalader les rochers en toute sécurité). Et évidemment : nager avec des requins en liberté près de Waya Island ! (on remerciera encore notre taxi bateau qui nous a conduit à ce spot tranquille entre deux lifts).

7 : LE COUCHER DE SOLEIL ET L’HOME STAY DE SALOME A NACULA ISLAND

Comment décrire ce moment parfait où le coucher de soleil embrasse l’océan, laissant une couleur flamboyante sur les vagues qui s’abattent sur le sable blanc…. Pfff magnifique ! Un coup de cœur pour la maison de Salomé (une locale qui loue une chambre dans son jardin) et propose chaque après-midi un gâteau chocolat/noix de coco juste délicieux !

8 : LE MARCHE DES LEGUMES ET DES FRUITS A NADI

Ce marché ouvert tous les matins  est un incontournable pour moi ! On y trouve des avocats gigantesques et de la papaye fraiche et délicieuse. Tu peux aussi acheter  beaucoup d’épices et des petites bananes savoureuses.

9 : LE TEMPLE «SRI SIVA SUBRAMANIYA» A NADI

Quartier général du tourisme fidjien et vitrine multiculturelle de l’archipel, on y retrouve le temple «Sri Siva Subramaniya». Ce temple hindou incroyablement lumineux est l’un des rares endroits (en dehors de l’Inde) où l’on peut voir l’architecture traditionnelle dravidienne. Les sculptures de divinités en bois viennent d’Inde, de même que les artistes qui ont habillé le temple de son manteau coloré et de ses impressionnantes fresques au plafond. Les photos dans le temple sont interdites et l’entrée est de 10$ FJD.

10 : « GARDEN OF THE SLEEPING GIANT » A NADI

Bien que ce jardin empli d’orchidées soit maintenant ouvert au public, il fut un temps où la vallée était la propriété de l’acteur Raymond Burr. Il acheta 20 hectares à la base des Highlands Nausori et procéda à la plantation de plus de 2.000 différentes variétés d’orchidées colorées. Aujourd’hui, les jardins offrent l’une des expositions florales les plus spectaculaires de Fidji. La promenade est agréable et on t’offre un jus d’orange ! Bref, c’est sympa pour ton dernier jour avant de prendre l’avion pour rentrer 😉 L’entrée est à : 18$ FJD.

 

Voilààààà ! A bientôt pour des nouvelles aventures !

See you !

 

2 thoughts on “Mon top 10 des choses à découvrir aux îles Fidji !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *