Nous partons avec mes parents, direction l’aéroport de Montpellier pour plusieurs vols en direction de Iloilo aux Philippines…. Voici donc le premier article: Iloilo, le village de Tamboilan et notre galère des transports.

Jour 1: La galère commence…

Départ à 11 heure pour notre premier vol de Montpellier à Paris avec AIR FRANCE. Après avoir patienté une heure dans l’aéroport, passé les contrôles de sécurité et imprimé nos cartes d’embarquement, nous montons dans un bus pour nous rendre à notre avion. Malheureusement, nous devons attendre 1 heure de plus car un problème technique retient notre avion au sol. La galère commence…

Deux heures plus tard, nous avons enfin pris l’avion et nous sommes arrivés à bon port: PARIS ! Nous devons vite récupérer nos valises pour le prochain vol à destination de Séoul avec la compagnie AIR KOREAN. Nous fonçons prendre nos valises quand AIR FRANCE nous annonce qu’une de nos valises est perdue! Super! Les bonnes nouvelles continuent avec le vol de Séoul retardé de 13 heures…. Nous finirons par atterrir dans un hôtel moyen, déçus d’avoir perdu une journée et une valise ! 

Jour 2 et 3: Le transport!

De retour à Paris, toujours sans notre seconde valise, nous arpentons les couloirs de l’aéroport de Charles de Gaulle à la recherche de notre comptoir pour nous faire enregistrer. La compagnie AIR KOREAN est extrêmement bien organisée et a rétabli toutes nos correspondances ratées. Bon nous embarquons. Après 11 heures de vol, on arrive à Séoul, pas le temps de trainer car notre correspondance nous attend ! 4 heures de vol plus tard, nous voici à Manille. Plus qu’un vol et nous serons enfin arrivés! Malheureusement, notre dernier correspondance n’a pas été prise en compte et nous devons attendre 5 heures à Manille….

Après moult négociations avec la compagnie PHILIPPINE AIRLINES, nous arrivons à une solution: nous mettre sur le prochain vol suite à des désistements.

P.S.: Je me félicite d’avoir regardé tous les Big Bang Théorie en VO pour continuer à travailler mon anglais car je vous assure qu’on perd aussi vite que l’on apprend et dans de telles situations il faut vraiment savoir s’expliquer correctement !

Voilà, on a terminé nos deux jours de transport et nous arrivons à 20 heure à Iloilo. Jean et Soledad, nos hôtes, sont venus nous accueillir (sourire aux lèvres) après ce long périple. Nous sommes immédiatement plongés dans l’ambiance avec la chaleur ambiante, les moustiques et la musique festive du mini bus qui nous conduit à Tamboilan où vit la famille de Soledad. 

INFO: Le village de Tamboilan est situé dans la municipalité de Dumangas de la province d’Iloilo sur l’île de Panay. Elle compte plus de 70 000 personnes qui vivent essentiellement de la culture du riz et autres petits boulots.  

Jour 4 et 5: Une famille attachante et un village traditionnel!

Quand nous sommes arrivés à Tamboilan, nous avons rencontré toute la famille de Soledad: sa sœur Sonia, son frère Richard, sa nièce Michelle et le mari d’une autre de ses nièces avec ses trois enfants: Jean Louis, Jean Jacques et Princess 🙂 Pour le premier soir, tous les prénoms se mélangent et avec la fatigue nous retenons à peine les visages… Mais l’ambiance est festive et nous attaquons les petits plats préparés en notre honneur!

PLAT 1: Le VALECIAN

Il s’agit d’un riz gluant avec des crevettes, lait de coco, raisins secs, œufs et quelques épices.

PLAT 2: Le LOMBIA SARYWA

Nous avons ici des cœurs de palmiers enveloppés dans de la salade verte et omelette.

PLAT 3: INSALADA

Mélange de riz, poisson et de JACK (fruit exotique d’ici).

Le Jack dans son arbre!

PLAT 4: CHOPSUEY DE VISAYAS

On mélange un bouillon de poulet de la sauce soya, de la fécule avec des champignons, poivrons, du céleri, ail, des fèves germées, légumes, crevettes, poulpes et des oignons.

Après plusieurs verres de vins et des bonnes discussions en anglais, français et philippin (pour que tout le monde se comprenne) nous allons au lit après une douche bien méritée.

Réveillés par les pétards qu’un jeune s’amuse à claquer et les coqs qui chantent, nous nous levons gaiement près à attaquer cette nouvelle journée de découverte. Commençons par un bon petit déjeuner! Entre les noix de coco, les bananes, les mangues fraiches, etc. On ne sait plus où donner de la tête ! Sans hésitation: je prends tout !

Une fois tout le monde prêt, nous partons visiter les rizières où une « MOSQUITO PARTY » nous attend mais armés de notre courage (et de notre bombe à la citronnelle) nous continuons la balade et profitons pleinement de ce moment avec les loulous!

       

    

Au retour, le repas à base de gambas et de raie nous attend ! C’est officiel : j’aime la cuisine de ce pays !

Sonia, notre chef cuisinière!

En dessert des bananes caramélisées avec des miettes de coco (préparés par le papa des loulous).

On gratte la coco pour en récupérer des miettes!

Pour le dernier jour, avec Richard, nous avons même pu visiter l’école primaire du village et emmener les loulous à l’école. Un moment inoubliable où les villageois et enseignants viennent à notre rencontre pour échanger et nous demander si nous voulons assister à leur cours ! Une ambiance saine, ouverte et un vrai coup de cœur pour ce village!

Mon loulou en uniforme!!! Trop chou!!

Jour 6: Iloilo, la ville et ses contrastes.

Retour à la ville d’Iloilo, après dix minutes de tuk-tuk et deux bonnes heures en mini bus local, nous nous insérons dans la grande ville avec sa pollution, son bruit chaotique et son wifi gratuit ! LOL. Arrivés à une heure tardive nous profitons pour flâner aux marchés de fruits, légumes et petits produits locaux. On trouve pour quelques pesos : des mangues, des paniers en osier et des petites galettes de farine…

Poissons séchés!

Les galettes faites à la main.

Puis, pour effectuer quelques courses nous partons en direction d’un grand centre commercial. La transition entre le petit marché et les grandes boutiques de marque est choquante. Les oxymores se côtoient quotidiennement ici : on tourne la tête et on passe de l’homme qui coupe sa viande à même le sol à celui qui vend des téléphones portables High Tech à des prix exorbitants. C’est une ville avec des multiples facettes, tout dépend de ce que l’on recherche !

Les dernières courses effectuées, nous retournons chez nous. Il est tard. Allons dormir ! 

Prochain article : La découverte des îles GIGANTES ! (anecdotes, prix et avis)

 

 

14 thoughts on “Iloilo, le village de Tamboilan et notre galère des transports.

  1. WOW ! Super article ma Gwen, les photos sont superbes ! Les gens ont l’air attachant <3 trop envie de gouter les bananes caramélisées !!!! Et trop envie de dégoter un petit panier en osier hihi. PS : j'ai remarqué tes bras tonifié good job !

  2. Un périple qui commence en beauté avec ce super article ! Les Philippins ont l’air adorables, cela a dû largement compenser les 1ers moments de galère dans les transports (hihi j’imagine tes parents dans tout ça, les photos en disent long !)
    Et le fameux Jack, ça rappelle des souvenirs 🙂

    1. Heyyyy ma Jud!!! Tu es une adepte du Jack je me souviens bien! XD XD Beaucoup de galère effectivement, heureusement que la suite des aventures était géniale!!! Une famille adorable et un pays au top! Des bisousss

  3. Les philippins ont l’air très accueillants 🙂 et quelle galère ce début de voyage mais bon ça a vite été oublié!! vivement le prochain article mon binôme et les bananes m’ont mis l’eau à la bouche!! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *