Kyoto regroupe 17 sites inscrits au Patrimoine mondial, plus de 1 600 temples bouddhiques et environ 400 sanctuaires shintoïstes. Cette ville est la gardienne des traditions, où les japonais eux-mêmes viennent s’immerger dans leur propre culture. Kyoto est donc un incontournable du Japon…

Attention déception….

En arrivant à Kyoto, nous avions beaucoup d’attentes et sûrement trop d’a priori sur cette ville. Nous nous attendions à un bain de culture japonaise avec une ville d’antan et des geishas à chaque coin de rue. ERREUR ! Même si la ville possède des lieux magnifiques (temples, jardins et quelques quartiers attrayants), elle nous a beaucoup déçu pour plusieurs raisons :

  • Les transports en centre ville: Des bus trop longs, pour 5Km il faut compter plus de 45 minutes de bus car il s’arrête tous les 200 mètres… Il vaut mieux choisir le métro/train mais il ne dessert pas tous les spots touristiques.
  • Le visuel : Il y a beaucoup de fils électriques dans les rues et certains bâtiments méritent un ravalement de façade.

Là comme cela, ça donne pas du rêve…. LOL

  • Les permissions et réservations : Attention, certains lieux requièrent une autorisation pour les visiter. Celle-ci doit être faite en avance (une semaine avant le jour J et parfois via un courrier papier) et le nombre de visites est limité… L’organisation est importante ici !
  • Le tourisme de masse des endroits populaires : Nous ne sommes pas contre le tourisme (car nous même nous visitons !) mais ici on a vraiment ressenti le phénomène de masse (contrairement à Tokyo, Nara ou Kanazawa)… Des circuits tracés dans les temples en se suivant comme des moutons à la queue leu leu, s’arrêtant aux mêmes endroits pour la photo, avec des boutiques de souvenirs aux sorties des lieux de culte. Des bus locaux remplis à 80% de touristes. On se retrouvait tous d’une activité à une autre… Bref, on ne s’attendait pas à cela.

Côté hébergement ?

Nous avons été extrêmement déçus par KHAOSAN KYOTO GUESTHOUSE ! Même si la localisation est parfaite et qu’ils disposent d’une cuisine bien aménagée et d’un rooftop sympathique. Nous avons été logés dans un dortoir mixte de 10 lits superposés où l’humidité et l’odeur étaient insoutenables. De plus, la séparation entre les lits était faite avec un tissu en dentelle (= intimité zéro) et l’ambiance générale de l’auberge et les échanges avec les gérants étaient froids et insipides! Bref, pour un long séjour c’est pénible.

Du positif tout de même ?

Evidement ! Kyoto reste une ville très attractive. Voici maintenant nos spots incontournables par jour d’activité (on vous épargne nos 3 journées de chill et lessive ! lol):

JOUR 1 :

  • Higashi Hongan Ji: Ce temple oriental du Vœu véritable est tout ce qu’il y a de plus imposant. Pour une première visite, il en impose !

  • Nishi Hongan Ji : Il se compose de 5 bâtiments avec de superbes peintures, sculptures et ornementations métalliques. On y trouve également un immense pavillon en bois « GOEI DO » et un jardin à quelques mètres en face qui est apaisant et calme.

 

  • To Ji : Erigé en 794, ce temple possède un très beau jardin et une pagode d’un sublime noir qui s’élève parmi les arbres. Des sculptures magnifiques séjournent dans ces pavillons, c’est de toute beauté !

JOUR 2 :

  • Le marché de Nishiki : Situé au centre de la ville, ce marché couvert étonne par la variété des produits et des stands présents ! Parfait si vous êtes gourmands (comme nous) on peut y passer plusieurs heures…

 

  • Le quartier de Ponto Cho : Un quartier typique avec ses lanternes et ses façades en bois traditionnelles. On trouve essentiellement des bars et des restaurants chics ! De l’autre côté, on y observe des charmants ponts et autres commerces…

  • Le musée international du Manga : Un gros coup de cœur pour cette ancienne école transformée en musée, avec une collection de 300 000 mangas. On y trouve des œuvres de collections et bien plus. C’est une belle découverte où on apprend beaucoup sur ces ouvrages.

JOUR 3 :

  • Myoshin-Ju : Un temple un peu moins connu à Kyoto, encadré par des murs il permet de se couper de la ville…

 

  • Ryoan-Ji : Très populaire, son jardin est vraiment plaisant par contre la partie « Garden Rock » est (de notre point de vue) surestimée ! Beaucoup de monde pour un rectangle de sable avec 15 rochers austères placés négligemment… Bref, on a préféré la verdure !

 

  • Kinkaku Ji ou le pavillon d’or : Un bâtiment imposant et clinquant mais surtout un site incontournable ! Beaucoup trop de monde (même si vous arrivez tôt).

  • Daitoku Ji : Un monde à part, des temples avec des jardins ratissés à la perfection. C’est un site passionnant pour les amoureux de l’art des jardins. Personnellement, on a eu un coup de cœur pour le jardin Zuiho In qui est juste parfait !

JOUR 4 :

  • Honen In : A faire absolument ! C’est l’un des trésors cachés de Kyoto, ce temple datant de 1680 est isolé avec des jardins travaillés et souvent des expositions d’art s’y abritent.

  • Ginkaku Ji ou le pavillon d’argent : Un site majeur qui le mérite amplement, ce lieu est apaisant et on a une vue sur Kyoto très plaisante ! A faire !

JOUR 5 :

  • Le quartier de Gion : C’est le quartier des Geishas le plus célèbre de la ville. Ce n’est pas un coup de cœur pour nous, mais il reste plaisant pour flâner en espérant voir une geisha…

 

  • Chion in temple : De beaux édifices et de l’animation, quoi demander de plus ?!

 

  • Nijo Jo castle : Un gros coup de cœur pour ce château. Un chef d’œuvre de puissance militaire, de belles fortifications, une imposante porte KARA MON sculptée et surtout un beau palais : NINOMARU avec ses peintures remarquables.

JOUR 6 :

  • Fushimi Inari Taisha : Voici le lieu pour lequel je suis venue à Kyoto ! Celui que l’on retrouve dans les séquences émotions du film : « la mémoire d’une Geisha », le fameux sanctuaire du renard ! Avec sa succession infinie de torii (portiques) rouges qui court sur une montagne boisée, ce vaste sanctuaire est le point clef de Kyoto. Impressionnant et mystérieux, ce site nous laisse sans voie ! On a adoré mais un conseil : il faut venir avant 9 heures du matin car il y a du monde !

 

JOUR 7 :

  • Arashiyama avec sa bambouseraie : On termine par le quartier romantique de Kyoto. Les montagnes à l’horizon, la brise fraiche au bord de la rivière et sa bambouseraie agréable (mais peu dense et avec la foule cela perd de son charme). Heureusement, nous avons préféré flâner le long de la rivière, une glace à la main, observant les barques et les touristes…

N.B. : Nous savons qu’il y a énormément de choses à voir et faire à Kyoto comme : Kiyomizu Dera, Nanzen Ji, le parc du Palais impérial, Okochi Sanso, Tofuku Ji, Sanjusangen Do ou encore prendre le train et partir dans les environs… Mais nous avons choisi ce circuit afin de profiter pleinement de ces lieux sans courir partout.

Côté nourriture ?

Comme partout au Japon, on retrouve une gastronomie raffinée et on peut manger pour tous les budgets. On attribue une mention honorable pour les FAMILYMART et SEVEN ELEVEN (des sortes d’épiceries), qui proposent des repas complets (chaud ou froid) pour manger sur le pouce et pour pas cher.

Toutefois, nous avons vécu une expérience unique au salon de thé traditionnel : KAGIZEN YOSHIFUSA HONTEN. Cet OKASHIYA (pâtisserie) figure parmi les plus anciens et les plus renommés établissements de Kyoto. Le charmant salon de thé, très raffiné, se situe à l’arrière de la boutique de douceurs et on peut y déguster la spécialité : des KUZUKIRI (nouilles translucides à base de fécule de racine) froids servis avec une sauce au Kuromitso (sucre noir) et sa tasse de thé matcha. Un délice pour certains, une expérience atypique pour d’autres ! Moi j’ai bien aimé, Hugo moins… A tester !

Le thé Matcha et une douceur

Les nouilles translucides !!!!

Le point Geisha :

Si la ville est connue pour ses Geishas, en réalité on en voit rarement. Souvent on peut observer des touristes asiatiques qui portent les costumes traditionnels pour la photo clichée (c’est trompeur mais c’est toujours agréable de voir ces belles tenues dans un quartier d’antan). Mais certains touristes (très persévérants) restent des journées entières à attendre devant les maisons des Geishas, attendant que la proie sorte acheter du lait pour lui bondir dessus et lui demander un selfie ! Personnellement, j’ai du mal avec ce principe donc nous préférions assister à une représentation officielle de Geishas. Malheureusement, la saison des spectacles/danses était terminée et une agréable Geisha nous a violemment mis à la porte du théâtre… LOL.

Un mot de fin ?

Si cette ville reste un incontournable lors d’un voyage au Japon, il faut cibler ses activités et points d’intérêts pour ne pas perdre son temps, sans oublier qu’il y a toujours des plus et des moins partout 😉

Prochain article sur une île avec Miyajima !!! SURPRISE !

A bientôt.

RECAPITULATIF PRIX :

1 billet de bus de Tokyo à Kyoto via WILLER EXPRESSConfère l’article de TokyoConfère l’article de Tokyo
1 nuit pour 1 personne dans un dortoir mixte à Khaosan Kyoto Guesthouse2 830 Y (YENS JAPONAIS)22 EUROS
1 ticket de bus du centre ville de Kyoto aux lieux populaires (en moyenne entre 3 et 6Km du centre ville)180 à 230 Y (attention des pass à la journée existent pour économiser si vous prenez souvent le bus). Le train/métro est possible pour certains sites et on reste dans la même gamme de prix.1,4 à 1,7 EUROS
1 entrée à Higashi Hongan JiGRATUITGRATUIT
1 entrée à Nishi Hongan Ji GRATUIT (excepté le jardin à 400 Y)3 EUROS
1 entrée à To Ji 800 Y (l’ensemble avec la pagode etc.)6 EUROS
1 entrée au musée international du Manga 800 Y6 EUROS
1 entrée à Myoshin-Ju GRATUIT (pour le temple principal, le reste est payant pour environ 500 Y)3,7 EUROS
1 entrée à Ryoan-Ji 500 Y3,7 EUROS
1 entrée à Kinkaku Ji ou le pavillon d’or 400 Y3 EUROS
1 entrée à Daitoku Ji GRATUIT (excepté le jardin Zuiho In qui est à 400 Y, attention chaque jardin est payant !)3 EUROS
1 entrée à Honen In GRATUITGRATUIT
1 entrée à Ginkaku Ji ou le pavillon d’argent500 Y3,7 EUROS
1 entrée à Chion in temple LIBRE ACCES (mais payant pour le jardin et les bâtiments intérieurs : 500 Y)3,7 EUROS
1 entrée à Nijo Jo castle 600 Y4,5 EUROS
1 entrée à Fushimi Inari Taisha GRATUITGRATUIT
1 entrée à Arashiyama avec sa bambouseraie GRATUITGRATUIT
1 formule thé traditionnel (avec une douceur, un thé matcha  et la spécialité) au KAGIZEN YOSHIFUSA HONTEN1 960 Y15 EUROS
1 place pour une représentation de GeishasTout dépend du quartier et de la renommé des geishas mais il faut compter entre 2 500 et 4 800 Y (attention ! Des places non réservées de dernières minutes peuvent être vendues pour 1 700 Y, c’est une question de chance !)Entre 19 et 36 EUROS
1 plat chaud (viande et pate ou riz) au FAMILYMART ou SEVEN ELEVENEntre 600 et 800 YEntre 4 et 6 EUROS

 

16 thoughts on “Kyoto et les secrets de l’âme nippone !

  1. Wahou!j’aime cet article car il est complet et il ne ment pas en exposant les points que vous avez trouvé négatifs! Merci pour votre partage et le récapitulatif prix aide beaucoup !

  2. J’adore votre billet! Exposer les atouts et les faiblesses d’une ville permet vraiment de faire la part des choses pour les futurs voyageurs comme nous. Le site du sanctuaire de renard me donne très envie car j’ai du voir la mémoire d’une geisha au moins 4fois!

  3. Nous avons vraiment toutes les infos.
    De très bons guides touristiques avec les plus et les moins jusqu’aux tarifs : bravo
    Le plus : très belles photos
    Bon voyage

  4. Franchement il vous faut ouvrir une agence de voyage,belles photos et bons commentaires comme d’hab.Vous êtes très pertinents.Bonne continuation. Biz

  5. article très complet avec les infos essentielles, un gros bravo !
    la porte du renard est telle qu’on l’imagine, belles prises de vues 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *