Coucou!

Comme toujours je vais vous raconter toute la vérité sur ce qu’il se passe ici!

Alors qu’ Hugo a trouvé un travail assez rapidement dans sa branche d’activité: Chef de partie en pâtisserie dans un prestigieux restaurant reconnu internationalement!  🙂

6386_300_11282

Moi je n’ai pas trouvé dans mon secteur… Tout d’abord, car les postes Bac+3 (et plus) sont souvent réservés aux Australien résidents… mais également car le visa Working Holiday ne permet de rester qu’un an voir deux (avec le renouvellement de visa spécifique). Or, les postes à pourvoir sont souvent de type CDI donc les recruteurs sont toujours sceptiques à prendre quelqu’un qui serait susceptible de partir dans quelques mois….

Bref, j’ai donc postulé dans le secteur de la restauration, le ménage et autres petits boulots…

A ma grande Surprise: j’ai été embauchée pour devenir vendeuse de peinture en porte à porte!! Je vais vous raconter cette première journée riche en anecdote!!!!

=> RDV à 14H dans une petite banlieue de Melbourne:

Prête et motivée je me rends sur les lieux du RDV pour passer cet ultime entretien avant un premier essai sur le terrain…. J’arrive avec 30 minutes d’avance pour repérer les lieux et revoir les points clefs de mon CV.

Alors comment dire….. x)))) La première impression est souvent la bonne et j’aurais du prendre mes jambes à mon cou à ce moment là!!!

En effet, le RDV avait lieux dans une maison qui ressemblait plus à un repère de junkie qu’autre chose… La première chose qui frappe ce n’est pas la boite au lettre dégradée et explosée devant la porte d’entrée mais les WC en faïence qui jonchent l’allée centrale pour accéder à l’entrée….Sans oublier les vitres brisées et les rideaux gris recouverts de poussière et déchirés à certains endroits….

sans-titre

Au début, je me suis dit: ” Pars avant qu’on ne t’endorme avec du Chloroforme et que l’on ne te prélève un rein!!” XD

Mais bon j’ai fait le déplacement alors je veux au moins un entretien!

Alors que j’attendais dehors l’heure exacte pour frapper à la porte, un jeune homme vient à ma rencontre et me dit en Anglais:

“Bonjour, tu es là pour l’entretien?”

“Oui, j’ai RDV à 14h”

“Tu peux rentrer, nous sommes tous là, on t’attend! Je m’appelle Julian et je suis le chef du groupe! Nous sommes dans la cuisine, rejoins-nous! “

Bon je rentre… Une fois la porte franchie j’ai la confirmation qu’il s’agit bien d’un squatte! Il y a des bouteilles de bière un peu partout, ainsi que des cendrier. De la nourriture flotte dans l’évier de la cuisine et des vêtements/affaires trainent dans tous les coins!

Je m’installe quelques minutes à leur table et on papote. Il s’agit de quatre Allemands Backpackers (3 mecs/ 1 fille, moyenne d’âge= 19ans!) qui travaillent depuis plusieurs mois dans cette entreprise. Ils vivent tous ensembles dans cette maison et ils sont gérés par un certain “Edi” qui devrait nous rejoindre dans quelques minutes….

Edi arrive, il ne me pose aucune question et il reste très vague sur le concept de la vente…. Il insiste juste sur le fait que je peux gagner 2000 $ par semaine si je bosse bien et que je peux partir à tout moment… Bref, on me demande aucun papier ni même mon CV… Je doute mais j’accepte de faire l’essai cet après-midi là!

Julian me montre avec fierté leurs produits à la vente: des pauvres toiles de peintures made in china qui sont des pâles copies d’illustres tableaux de Picasso, Monet et j’en passe… Ces toiles sont stockées dans plusieurs coins de la maison, cachées sous les bouteilles de bières et les crottes de souris… On m’informe qu’il s’agit des nouvelles toiles mais d’autres nous attendent dans un entrepôt!

Enfin! je vais voir la production et peut être un manager!

Fausse joie!!!!! On arrive devant un garage qui effectivement stocke les autres toiles…. On doit les scotcher sur des cadres en carton pour les présenter aux clients … j’aide donc à monter cette arnaque! Une fois toutes les toiles préparées elles sont réparties entre chaque vendeur….Chaque Backpacker possède une quinzaine de peintures qu’il range soigneusement dans une chemise cartonnée géante qu’il porte à bout de bras.

phil-dunphy

Maintenant c’est parti pour la journée de travail: ils commencent à 16h et finissent à 21h (enfin normalement!). Julian, à bord de sa veille camionnette avec moumoutte rose sur le tableaux de bord, dépose chaque backpacker dans un quartier riche et revient le chercher pour 21h. Si un backpacker fait une vente il doit appeler Julian par téléphone pour que celui-ci vienne encaisser la transaction!

Je suis donc en équipe avec un des allemands, un jeune de 18ans qui garde le sourire en toutes circonstances! Les maisons s’enchainent, le froid et la pluie persistent et les refus s’accumulent! La technique est pourtant bien rôdée: Le backpacker sonne, il présente toutes les peintures en 5 minutes, en alternant des blagues apprises par cœur et un ton parfois agressif, puis il demande aux éventuels clients de choisir leur toiles favorites!

vendeurporteporte

Souvent les gens participent car ils se disent: ” Les pauvres petits jeunes qui vendent leurs toiles, vous êtes étrangers et vous ramenez vos toiles d’Europe” ….. Pas du tout! c’est du MADE IN CHINA et ils les vendent 170$ à 300$ la toile! Mais bon, une fois les toiles favorites choisies, le backpacker tente le tout pour le tout pour vous en faire acheter une! C’est là que Julian rentre en scène: il a du charisme et surtout le fameux BAGOU! Il vous annonce que si vous achetez cette toile certes un peu chère (la moyenne est 100$ sur le Queen market en ville), l’entreprise qui nous emploie vous fera un prix pour le cadre!

ET OUI!!! le mystère est résolu!!! L’entreprise qui nous emploie fabrique des cadres et comment faire pour faire vendre plus de cadre!! créer la demande!!! On envoie des jeunes Backpackers pour vous vendre des toiles dont vous n’avez pas besoin puis on vous offre nos services pour un cadre sur mesure rien que pour vous!! XD XD

imagesXH4XGJW8

Par la suite, j’ai compris que si nous ne vendions pas les toiles, nous n’étions pas payés mais comme se ne sont pas des sauvages ils nous laissent vivre dans leur taudis sans payer!! Bref, à la fin de journée j’étais HS…. La vente a terminé à 23H30 puis j’ai pris le train et un tram pour rentrer chez moi….Arrivé à 1h du matin au van, je me suis écroulée sur le lit!

Sincèrement, j’admire ces jeunes qui font ce type de job car c’est un secteur particulier et peu stable. Le seul avantage à cette journée a été le fait que j’ai parlé anglais tout le temps et j’ai discuté avec beaucoup d’Australiens!

Ma recherche d’emploie continue donc …..

A savoir: les images proviennent d’internet.

A très vite pour d’autres articles!!!! Des bsousss 🙂

10 thoughts on “La vente en porte à porte en Australie!

  1. Je me rappellerais toujours quand tu m as raconté ce fameux jour par Skype. J’aurais eu peur pour mes reins aussi ! Mdr ça fait plaisir que tu nous partages toutes ses anecdotes j’ai l’impression d y être aussi. Vous me manquez de gros bisous ❤

  2. Incroyable mais vrai !! Je ne savais pas que tu avais fait 1 journée là dedans ! Je découvre en lisant ton article et je suis juste impressionnée car tu as quand même tenu 1/2 journée (Je m’entends encore te dire que ça sentait l’arnaque ce truc). Chapeau et quel sang-froid !!!

    1. Merci!! 🙂 ben on va dire qu’une journée m’a suffit pour être écœurée de cette utilisation des backpackers !! le meilleur moment c’est quand j’ai compris que si aucune vente n’étais réalisée il n’y avait aucun salaire! mais les jeunes pouvaient rester dormir dans le taudis… Comme cela ils les tiennent bien en main!! limite l’entreprise aurait pu demander à garder leurs passeports que cela ne m’aurait même pas étonné! x))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *