L’Everest est une montagne située dans la chaîne de l’Himalaya, à la frontière entre le Népal (Sagarmatha) et la Chine (Tibet). Son sommet culmine à 8 848 mètres d’altitude dans le Mahalangur Himal, un massif de l’Himalaya, ce qui en fait le point culminant de l’Asie et le plus haut des sept sommets du monde. Il se situe à 160 kilomètres au nord-est de Katmandou.

Nous partons donc en direction du camp de base de l’Everest, pour un trek de 7 jours ! Il faut savoir qu’il existe deux camps de base de l’Everest, le premier au versant sud (côté népalais) qui se trouve à 5 364 mètres d’altitude (au pied du glacier du Khumbu) et un second au versant nord (côté tibétain) qui se situe à 5 154 mètres d’altitude (au pied du glacier du Rongbuk).

Nous partons de Katmandou le 13 février à 4 heures du matin, pour un vol direction Lukla. Malgré la fête de Shiva qui se prépare, les rues de Katmandou sont relativement calmes et une pluie fine commence à tomber. Nous arrivons au petit aéroport domestique de Katmandou où 4 compagnies se partagent les vols. Notre vol avec SITA AIR est prévu à 6 heures du matin, mais l’aéroport n’ouvre qu’à 7 heures…. Patience… Nous rencontrons un jeune Belge, Pierre, qui termine son tour du monde par le Népal. Nous papotons pour tuer le temps et forcément : nous sympathisons. Enfin, nous prenons le vol de 9h30.

Notre avion ressemble davantage à un suppositoire qu’à un Boeing… Le vol dure 35 minutes interminables avec de nombreux trous d’air. Nous arrivons enfin à Lukla, maintenant, il faut attendre 2 heures avant de récupérer nos sacs à dos qui ont été envoyés dans le suppositoire d’après.

Lukla est un village de la région du Khumbu au Népal. C’est un point de passage habituel pour les touristes qui visitent l’Everest, dans le début et la fin de leur voyage. Lukla est à environ 2 860 mètres d’altitude. La température chute violement et nous enfilons nos gros pulls et bonnets. Nous nous dirigeons vers un sympathique Lodge : MOUNTAINS VIEW LODGE RESTAURANT AND BAR, où nous passerons une nuit avant d’attaquer le trek.

Notre objectif est de rejoindre Tengboche (à 3867 mètres d’altitude) pour visiter le monastère et voir un bout de l’Everest (si la météo est clémente). Voici notre itinéraire :

JOUR 1 :

A 8 heures, nous partons motivés avec nos 23 et 17 Kg sur le dos pour une première journée de marche (11 km) de Lukla à Benkar. Après un rapide thé chaud, nous nous dirigeons vers la sortie du village où un CHECK POINT nous attend. Cette première journée commence fort avec une grosse distance mais nous restons confiants et tout au long du chemin nous en prenons pleins les yeux.

Nous en prenons également plein le nez, car le sol est recouvert de bouses et d’urines d’ânes. Il faut savoir qu’aucune automobile ne peut véhiculer sur ces chemins donc, les Sherpas qui vivent dans ces petits villages doivent utiliser des porteurs, des ânes ou des buffles pour se ravitailler de Lukla jusqu’au camp de base. 

Nous arrivons à Benkar à 16 heures. Ce village comprend uniquement 3 guesthouses, le choix fut simple et évident : nous optons pour la seule guesthouse qui est ouverte (en basse saison) et qui propose le repas ! LOL.

JOUR 2 :

Levés à 7 heures, nous partons après un bon thé chaud et un pancake aux pommes, en direction de Namche (7km). Mais surprise : un nouveau CHECK POINT nous stop net à Monjo (ou Manjo en français) ! Nous devons payer encore un droit de passage (car nous changeons de parc national) et évidement la police de Lukla ne nous avait pas prévenu… Pire, ils nous avaient assuré qu’il n’y avait qu’un seul CHECK POINT pour monter jusqu’au camp de base. Nous sommes dépités ! Nous n’avons plus assez de CASH sur nous, uniquement nos cartes bancaires et la police refuse de nous débiter. Nous n’avons qu’une seule solution : X doit monter seul à Namche pour retirer de l’argent et doit laisser son passeport. Je dois donc séjourner à Monjo une nuit avec nos sacs à dos, en attendant son retour. Heureusement, j’ai reçu un peu de réconfort dans une petite guesthouse : NAMASTE LODGE, où la gérante s’occupa de moi avec beaucoup de gentillesse.

Je finis la soirée dans mon lit sous une multitude de couettes après un repas à base de patates bouillies avec les vieux du village.

JOUR 3 :

Le retour de X avec du CASH fut un soulagement, il a mis seulement 1H20 pour redescendre de Namche et récupérer son passeport au CHECK POINT. Nous pouvons reprendre la route mais nous avons perdu un jour et malheureusement nous ne pourrons pas monter jusqu’à Tengboche…. (Nous sommes limités niveau timing !) C’EST LA TRISTITUDE TOTALE !!

Après plus de 4 heures de marche, avec des sacs à dos allégés (un grand merci à la gérante de NAMASTE LODGE qui a gardé le gros de nos affaires), nous arrivons à Namche. La route fut horriblement difficile. J’eu le souffle coupé à plusieurs reprises à cause des marches incessantes et du paysage fantastique qui s’offrait à nous !

Nous arrivons complètements trempés de sueur et après une douche chaude, nous nous délassons prés du poêle à bois central du SHERPA VILLAGE LODGE à Namche.

JOUR 4 :

ACCLIMATATION OBLIGATOIRE DONC RELAX AND CHILL A NAMCHE.

Namche est surnommée la « Capitale des Sherpas ». Elle est située à 3 440 m d’altitude, c’est la dernière ville (avec un distributeur de billet : ATM) que les prétendants à l’Everest traversent avant d’accéder au premier camp de base. Traditionnellement, Namche était un lieu de commerce local, un marché offrant du beurre et du fromage de lait de yak, ainsi que des produits agro-alimentaires cultivés en plus basse altitude. La ville est devenue une étape touristique depuis les années 1950 et l’ascension de l’Everest par Edmund Hillary.  Nous avons donc retrouvé des restaurants, boulangeries, des bâtiments administratifs, etc.

JOUR 5 :

Nous devons quitter Namche et redescendre sur Monjo pour récupérer l’intégralité de nos affaires. Sur les ponts étroits, nous avons failli nous faire écraser par de nombreux ânes mais nous tenons le coup. Nous arrivons tels des habitués, des amis, au NAMASTE LODGE. La gérante nous offre même une écharpe bénite au monastère de Tengboche pour atténuer notre déception de n’avoir pu monter là haut… Une belle rencontre en tout cas !

JOUR 6 :

Nous décidons de descendre à un notre rythme pour profiter encore un peu des paysages et nous nous arrêtons à Phakding pour passer la nuit. La soirée se terminera par une partie de carte autour du poêle à bois du Lodge.

JOUR 7 :

Retour à Lukla, les derniers mètres furent les plus satisfaisants ! Nous l’avions fait ! Nous avons eu l’heureuse surprise de retrouver notre ami Belge et le soir venu nous avons rencontré un couple de Libanais adorable qui nous ont raconté leurs péripéties avec leur guide (des arnaques et un manque de communication de la part du guide). Au moins eux, ils avaient pu monter jusqu’au camp de base (ça reste du coup une belle expérience). Il se fait tard, nous allons dormir….

Le lendemain, nous partons à 10 heures pour retourner quelques jours à Katmandou avant de s’envoler pour un nouveau pays à découvrir !

A bientôt !

RECAPITULATIF PRIX :

Un vol aller/retour pour 1 personne de Katmandou à Lukla avec SITA AIR en saison basse.36700 Roupies Népalaise (RN)280 EUROS
1 nuit pour 2 personnes à Lukla au MOUNTAINS VIEW LODGE RESTAURANT AND BAR (sans chauffage et WC commun)500 RN4 EUROS
1 nuit pour 2 personnes à Monjo au NAMASTE LODGE (sans chauffage et WC commun)200 RN1,57 EUROS
1 nuit à Namche au SHERPA VILLAGE LODGE (sans chauffage et WC commun)200 RN (ou 2000 RN si vous ne mangez pas dans le restaurant du Lodge. Ainsi, beaucoup négocient la gratuité de la chambre car les Sherpas se font une plus grosse marge sur les repas et extras que sur les chambres.1,57 EUROS
1 douche chaude dans un Lodge250 RN2 EUROS
Recharger ses appareils électriques (par appareil en full)250 RN2 EUROS
1 heure de WIFI INTERNET250 RN2 EUROS
1 rouleau de papier WC50 A 150 RN (plus on monte en altitude plus les prix grimpent, idem pour la nourriture et les boissons)0,39 A 1 EUROS
1 thé à Lukla100 RN0,79 EUROS
1 thé à Monjo180 RN1,42 EUROS
1 thé à Namche250 RN2 EUROS
1 Entrée au 1er CHECK POINT DE LUKLA2000 RN16 EUROS
1 Entrée au 2nd CHECK POINT DE MONJO3500 RN28 EUROS

 

12 thoughts on “L’ascension vers le camp de base de l’Everest !

  1. La plus belle des récompenses, même si elle n’atténue pas toute les déceptions, c’est de revenir en bonne santé d’une excursion montagnarde! C’est vraiment beau ! Merci à vous, vous êtes super !

  2. Bien jouer, sa me donne envie de pleurer comme un enfant népalais qui joue avec les testicules d’un yack en érection! Vraiment super votre parcours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *