J’ai convaincu (en 5min !) mes parents à entreprendre un petit road trip d’une semaine pour découvrir ce pays unique et fascinant : la Croatie ! Nous décidons de longer la côte, tournée vers le soleil couchant, en passant par Split, Solin et Trogir.

Road Trip et couchage ?

Nous avons loué une petite voiture à RIDECAR pour la semaine et nous choisissons de loger chez l’habitant ou en guesthouse pour être au plus près des locaux et découvrir au mieux ce pays ! A la fin de chaque article vous retrouvez les prix et tips pour les logements et transports 😉

Aventure dans les villes…

1/ SPLIT :

Notre avion a atterri tôt et nous avons besoin d’une petite pâtisserie locale pour commencer à visiter du bon pied ! Nous nous engouffrons dans un café pour prendre un petit déjeuner…. Malheureusement (mais c’est bon à savoir) beaucoup de bars/cafés ne font que des boissons ! Si vous souhaitez prendre une boisson et un truc à grignoter il faut se diriger vers un snack de type : « breakfast » (ou prendre une pâtisserie « à emporter » à la boulangerie du coin…)

Nous avons donc dévoré les premiers SAVIJACA (sorte de pain feuilleté au fromage ou aux pommes) vus dans une vitrine de boulangerie !

Nous sommes maintenant prêts pour la visite de SPLIT ! C’est la deuxième ville la plus peuplée de Croatie. Elle s’est établie à l’intérieur, puis autour de l’immense palais  de l’empereur romain Dioclétien, construit entre 294 et 305. L’empereur était originaire de la ville de Salone (située sur les hauteurs de Split). La ville est aujourd’hui inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.  Pour résumer, cette ville est très attractive grâce à : son port, son marché local, la cathédrale Saint Domnius (très impressionnante et avec une vue sur toute la ville), le palais de Dioclétiens, sa porte d’or et ses musées !

Au marché, vous trouverez (tôt avant 10 heures) des stands du fameux SOPARNIK ! Il s’agit d’un plat traditionnel dalmate à base de gâteau feuilleté (ou de pizza), fourré avec une farce aux légumes. En général, il s’agit d’oignons avec des épinards et/ou des blettes. Alors pour le petit déjeuner c’est particulier ! Surtout si vous ne passez pas par la case salle de bain avec brossage des dents après…. LOL !

 

2/ SOLIN :

Après un court trajet en voiture, nous nous rendons chez notre charmante hôtesse qui loue une petite maisonnette en face de chez elle. Nous rencontrons sa sœur (toute aussi agréable). Toutes les deux ont été adorables : elles ont passé toute une soirée à nous apprendre quelques mots en Croate ! Vraiment sympa !

Un gros coup de cœur pour ce village vraiment typique avec très peu de touristes ! Vous pouvez vous promener et boire un coup près du moulin à eau.

Puis, il faut vous attaquez au site culturel des lieux : le site archéologique de Solin ! Il regroupe d’importants vestiges des derniers siècles de l’Empire romain, tels que : des remparts renforcés, un amphithéâtre antique de Salone (avec plus de 15 000 places), des vestiges de thermes romains et des vestiges d’une basilique chrétienne. Le lieu est immense et beaucoup de tours opérateurs proposent des ramassages en bus… Nous, nous avons choisi de marcher et surtout d’emprunter le petit chemin à travers la garrigue (fortement conseillé par une villageoise croisée le matin même), pour mieux profiter des lieux ! En bonus : par ce passage on ne paie pas de ticket d’entrée et on évite la foule !

Le soir venu, nous partons nous gaver avec le succulent PASTICADA NJOKIMA au restaurant familial du GIRASOLE. Ce plat typique de Dalmatie est préparé à partir de bœuf qui est cuit dans une sauce spéciale. Un délice !

 

3/ TROGIR :

Nouveau jour donc nouvelle ville : VAMOS A TROGIR !

Trogir c’est un petit cocon d’histoire et des belles ruelles d’antan : c’est charmant ! Cette ville historique est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997. Elle est bâtie sur une petite île (environ 1 km2) située entre le continent et l’île de Ciovo. Trogir n’a jamais été prise ni vandalisée. Elle conserve donc un patrimoine représentatif de 2 500 ans d’architecture méditerranéenne. Ce riche patrimoine est issu de l’influence des anciens Grecs, Romains et Vénitiens. Trogir compte ainsi de nombreux palais, églises, tours et une forteresse insulaire.  

Pour le goûter, nous avons testé le gâteau de Trogir ! Il s’agit d’un petit ravioli qui contient une farce aux marrons. C’est toute juste ce qu’il faut pour reprendre des forces !

 

C’est fini pour cette première partie de road trip ! Nous reprenons la route pour découvrir d’autres atouts de la Croatie…. A suivre !

 

RECAPITULATIF PRIX :

Location d’une voiture (5 portes de type LANCIA YPSILON) pour 7 jours à RIDECAR (avec assurance complète et kilométrage illimité)912,6 Kuna croate (KN)123 EUROS
1 litre de carburant à Split (en moyenne pour l’équivalent du SANS PLOMB 95 en France)10 KN1,35 EUROS
24 heures de parking en centre ville de Split (attention : c’est variable selon les villes)162 KN22 EUROS
1 logement pour 3 personnes pour 1 nuit à Split (chez l’habitant)445 KN60 EUROS
1 SAVIJACA au fromage (en boulangerie)12 KN1,62 EUROS
1 entrée pour visiter la cathédrale Saint Domnius15 KN2 EUROS
1 part de SOPARNIK au marché local de Split5 KN0,67 EUROS
1 logement pour 3 personnes pour 1 nuit à Solin (chez les deux sœurs à : KNEZA TRPIMIRA 6 avec le parking privé inclus)371 KN50 EUROS
1 entrée au site archéologique de Solin (à part si vous passez par la garrigue via la rue : ZGON)30 KN4 EUROS
1 plat de PASTICADA NJOKIMA au restaurant le Girasole à Solin75 KN10 EUROS
1 gâteau de Trogir (au restaurant)35 KN4,72 EUROS

 

14 thoughts on “Split, Solin et Trogir : les premières étapes de notre road trip en Croatie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *