Après notre premier parc national, nous repartons en visite pour s’imprégner encore plus de l’immense patrimoine culturel qu’offre la Croatie. C’est donc parti pour Zadar et Šibenik !

Deux pépites…

1/ ZADAR :

La ville de Zadar est complexe. Elle s’est forgée sur la culture Romaine mais aussi : Grecque, Hongroise, Italienne, Autrichienne… En 1947, la ville devient officiellement Yougoslave. Mais pour finir, Zadar devient Croate qu’après l’indépendance du pays en 1991. Bref, il s’agit d’un melting pot d’histoire impressionnant ! Il faut savoir également que la seconde guerre mondiale a défiguré la ville par 54 bombardements alliés en 1943 et 1944. La ville perdra la plupart de ses magnifiques bâtiments austro-hongrois du XIXe siècle mais la majorité de ses édifices plus anciens seront épargnés par les bombes.

Zadar regorge de bons restaurants, d’un port de plaisance fort agréable, de ruelles ensoleillées mais également de sites culturels marquants, tels que : la place de la Nation, la porte maritime (Morksa vrata), la porte de la défense, les fortifications vénitiennes, les vestiges de l’ancien forum romain, l’église Saint Donat et la cathédrale Sainte-Anastasie.

L’église Saint Donat

Il y a également des lieux plus atypiques comme : le parterre « Salut au soleil » (composé de 300 dalles de verre lumineuses en forme de cercle), le grand orgue hydraulique au bord de la mer ou bien le mur criblé de balles suite au bombardement de 1944 (c’est impressionnant ces marques!).

Pour terminer cette journée culturelle, nous filons dans une petite brasserie pour engloutir la fameuse salade de poulpes (bien connue en Croatie) ! C’était vraiment bon et bien assaisonnée !

Nous resterons un jour de plus à Zadar pour profiter des plages… Ahhhh farniente quand tu nous tiens ! Lol.

 

2/ SIBENIK

Cette ville n’était pas du tout prévue au programme ! C’est la joie du road trip : on s’arrête où et quand on veut ! Donc, nous avons choisi de faire un petit détour par cette ville. Šibenik a été fondée au Xe siècle au bord d’une baie profonde à l’embouchure de la rivière Krka et elle fut (sur une courte période) la capitale du Royaume croate.

Le centre historique de la vieille ville est surplombé par la forteresse Saint-Michel. On y trouve beaucoup de petites ruelles escarpées, des glaciers à chaque coin de rue et des longs escaliers… LOL. Il y a également la fameuse cathédrale Saint-Jacques ! Construite entre 1431 et 1535, elle est inscrite depuis 2000 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette cathédrale témoigne des échanges considérables qui se sont déroulés entre l’Italie du Nord, la Dalmatie et la Toscane du XVe au XVIe siècle, et illustre la fusion réussie de l’art gothique et de la Renaissance.

La forteresse Saint-Michel

La cathédrale Saint-Jacques

Une autre découverte : le pain ! Et oui, en tant que bon français gourmand, nous mangeons du pain à chaque repas mais ici il est particulièrement savoureux ! Il s’agit d’un pain moelleux fait avec du fromage… (Il faut le demander car sinon on nous sert du pain plus classique).

Nous terminons ce road trip par un dernier parc national : Plitvice… A suivre dans le dernier article !

RECAPITULATIF PRIX :

1 entrée pour l’église Saint Donat20 Kuna croate (KN)2,69 EUROS
1 salade de poulpes (en brasserie, entrée)20 KN2,69 EUROS
1 entrée (adulte) pour la forteresse Saint-Michel50 KN6,72 EUROS
1 entrée (adulte) pour la cathédrale Saint-Jacques 15 KN2 EUROS
1 portion de pain10 KN1,34 EUROS

 

6 thoughts on “La suite du road trip en Croatie avec Zadar et Šibenik !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *